Le chalet à toit plat, symbole d'une architecture moderne

L’installation de toiture en pente a toujours été justifiée par son utilité en matière d’évacuation des pluies, sans quoi l’eau risque de stagner, de nuire à la toiture et de fragiliser l’ensemble de la construction. Cette interprétation a été longtemps approuvée par tous, jusqu’à l’arrivée de Le Corbusier et du courant artistique Bauhaus.

 

Photo 1 hd prod chalet jardin toit plat aillas 17 stmb 2

Banhaus : le toit plat, une nouvelle vision de l'architecture

Apparu en Allemagne en 1919, le Bauhaus, ce courant artistique concerne notamment l'architecture moderne et le design. Bauhaus est un terme allemand, né de la contraction entre : Bauen (en français construction) et Haus (en français maison). Ce courant conteste l’existence même de la toiture en pente et la considère comme symbole de l’ancienne bourgeoisie.

En 1928, les habitants de Zehlendorf en Allemagne ont vécu « la guerre des toits ». En effet, deux formes de constructions totalement différentes envahissaient le quartier, les unes cubiques modernes et les autres classiques, dotées de toitures traditionnelles en pente.

Le Corbusier : le toit plat respecte mieux la terre

Selon Le Corbusier, le chalet à toit plat rend, à la terre, la surface que lui prenne la construction. L’urbaniste et l’architecte français a doté le chalet d’une toiture plate et d’une terrasse qui sert à la fois d’un jardin et d’un potager.

Chalet à toit plat : les avantages

La toiture en pente véhicule depuis un temps l’image d’une architecture traditionnelle et démodée alors que celle plate offre au bâtiment un aspect contemporain et original. Le chalet à toit plat, pensé par Le Corbusier, permet la création d’une véritable terrasse qui sert d’un lieu de vie supplémentaire en mesure de recevoir du monde. De plus, cette forme de construction donne la possibilité d’installer une toiture végétale à la fois esthétique et écologique.

Le chalet à toit plat permet également d’économiser sur le coût de la construction même, qui nécessite moins de matériaux, comparée à celle d’un chalet classique. Des économies d’énergie sont aussi possibles grâce à la forme de cette maison, qui, étant cubique, présente un volume plus compact et donc moins d’espace à chauffer en hiver. Le chalet à toit plat réduit ainsi la consommation du bâtiment en énergie, permettant d’économiser sur la facture d’électricité.

Chalet à toit plat : les inconvénients

Un toit plat limite l’évacuation des eaux pluviales et risque ainsi de poser un problème d’étanchéité. Cependant, et contrairement aux idées reçues, un toit plat ne l’est pas parfaitement. Il est généralement incliné ou bombé légèrement, avec une pente inférieure à 5 %.

communication blog site internet S.T.M.B. construction

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

PROMOTION

VENTE FLASH

LIVRAISON  RAPIDE

Promotion chalet en bois sans permis stmb construction 1

CHALET LAURIER 20
 
Stock limité