Faut-il un permis de construire pour un chalet en bois ?

Un chalet en bois est défini comme étant l’extension d’une maison principale déjà construite. En règle générale, il est de dimensions moyennes et est installé dans le jardin ou dans la cour. Le chalet habitable en bois peut être soit bâti, soit en kit, mais quel qu’il soit, il est considéré comme un bon investissement dans le temps, économiquement, esthétiquement et écologiquement parlant.

Cependant, comme toute autre bâtisse, il peut s’avérer nécessaire de se munir d’un permis de construction. Alors dans quels cas faut-il disposer de ce document officiel ?

 

Faut t il un pemis de construire pour un chalet en bois stmb construction

Chalet en bois : Faut-il obtenir un permis de construire ?

D’après la loi française, un chalet en bois est un prolongement de la maison construite au préalable, pareillement que toutes les autres constructions qui existent déjà autour de la construction résidentielle principale, à savoir, un garage, une piscine ou une véranda.

 

Si vous avez déjà obtenu un permis de construire pour l’un des prolongements précités, alors vous n’avez pas réellement besoin d’en obtenir un nouveau. En d’autres termes, pour monter un chalet en bois alors qu’une autre extension de la maison existe déjà, vous pouvez vous référer au permis de construction déjà obtenu. Néanmoins, il est recommandé de vérifier les exigences de votre commune. Elles peuvent changer d’une ville à une autre.

Chalet en bois : Dans quels cas obtenir un permis de construire

Dépendamment de la taille du chalet habitable, la procédure administrative peut varier pour sa construction.

 

La surface intérieure du chalet en bois est inférieure à 2 m² 

Aucune autorisation n’est de rigueur. Les travaux de construction du chalet habitable peuvent être lancés sans permis de construire.

 

La surface intérieure du chalet en bois est inférieure à 20 m² 

Pour entamer la construction d’un chalet en bois ne dépassant pas les 20 m² de surface intérieure, il faut se munir d’une déclaration de travaux. Il suffit de télécharger le document sur internet.

Il est à tenir en compte que dans ce cas, seule la surface intérieure est prise en considération et non la surface hors œuvre brute, qui est la somme des surfaces de tous les niveaux du chalet habitable, qui inclut : les balcons, les terrasses ou encore l’épaisseur des murs.

 

La surface intérieure du chalet en bois est supérieure à 20 m² 

Dans le dernier cas de figure où la surface intérieure dépasse les 20 m², le permis de construire pour le chalet en bois est obligatoire. Pour ce faire, il faut s’adresser à la mairie de la commune où le chalet habitable sera construit.

Pour de plus amples informations au sujet des permis de construction, contactez STMB Construction, votre fabricant de chalets en bois par excellence !

S.T.M.B. construction site internet blog

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire